Produits naturels, bio et écologiques
pour toute la famille

Mon panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte
Nos rayons

Bienvenue, Identifiez-vous

Nouveau client ? Créer un compte !

4.77 / 5
La Maladie d'Alzheimer: prévention et traitements naturels

Le 22.03.2019 / Santé et bien-être

 Définition

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui engendre un déclin progressif des facultés cognitives et de la mémoire. Peu à peu, une destruction des cellules nerveuses se produit dans les régions du cerveau liées à la mémoire et au langage (l'hippocampe).  

Avec le temps, la personne atteinte a de plus en plus de difficulté à mémoriser les événements, à reconnaître les objets et les visages, à exécuter des tâches familières, à se rappeler la signification des mots et à exercer son jugement.  D'autres symptômes apparaissent aussi sur le plan du comportement (anxiété, agressivité, troubles du sommeil, confusion, dépression, peurs...).

En général, les symptômes apparaissent après 65 ans et la prévalence de la maladie augmente fortement avec l’âge. Cependant, contrairement aux idées reçues, la maladie d’Alzheimer n’est pas une conséquence normale du vieillissement.

La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes âgées; elle représente environ 65 % des cas de démence. On estime que 1 homme sur 8 et 1 femme sur 4 en souffriront au cours de leur existence.

 

Causes

De nombreuses études scientifiques ont aujourd'hui fait le lien entre l'intoxication à l'Aluminium et toute une série de maladies du cerveau (l'autisme et l'Alzheimer en particulier).  

De manière générale, les métaux lourds ont une influence importante sur l'état de santé, et je les mesure très souvent en consultation (mesure gratuite via l'Oligoscan).  Le risque est surtout pour le système immunitaire (maladies auto-immunes) et pour le système nerveux (cerveau).

Si on peut réduire notre exposition aux sources d'aluminium (papier alu, boites de conserve, cannettes de boissons, certains déodorants, certains médicaments (et pas uniquement les vaccins comme on le pense souvent)...), on peut aussi aider le corps à détoxifier les métaux lourds (avec les algues en particulier comme la Spiruline ou la Chlorella).

Certains facteurs augmentent aussi le risque de développer la maladie d'Alzheimer :

- Facteurs importants : l’hypertension systolique; l’hypercholestérolémie; un diabète mal contrôlé par la médication; le tabagisme.

- Facteurs de moindre importance : des traumatismes graves à la tête avec perte de conscience (survenant, par exemple, chez les boxeurs); l’obésité; des antécédents personnels de dépression.

 

Traitements

Il n'existe pas de traitement pour soigner les lésions du cerveau une fois qu'elles ont eu lieu, mais on peut agir en prévention pour réduire les risques, et agir en début de maladie pour ralentir son développement. 

On peut aborder le traitement de manière complète : anti-oxydants, anti-inflammatoires, augmenter l'oxygénation du cerveau afin de stimuler celui-ci, calmer les symptômes émotionnels, et comme indiqué ci-dessus, détoxifier les métaux lourds.

 

Alimentation et compléments

Une alimentation riche en anti-oxydants est primordiale (de nombreuses études ont montré que cela réduisait les risques de développer cette maladie) : le régime de type méditerranéen est idéal (fruits, légumes, poissons, huile d'olive, un peu de vin rouge, peu de sucres).  

On peut aussi conseiller, surtout à partir d'un certain âge, de prendre une série de compléments alimentaires, que ce soit en prévention ou lorsque la maladie est déjà déclenchée :

- Oméga-3 : Plus d’une douzaine d’études épidémiologiques, dont une menée sur plus de 2000 personnes en 2007, ont permis d’établir un lien entre la consommation d’oméga-3, plus particulièrement sous forme de poisson (surtout l'EPA) et la réduction du risque de souffrir de démence ou de la maladie d’Alzheimer.  Ce sont à la fois les propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires des oméga-3 qui expliquent cet effet.  

Posologie : 1 comprimé de 600 mg (EPA+DHA) par jour.

- Vitamine D3 : en plus de stimuler l'immunité et de réduire les risques d'ostéoporose, elle agit en prévention des maladies dégénératives: Alzheimer, Parkinson, dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).  Posologie : 2000 UI par jour.  

- Vitamine E : par son effet anti-oxydant elle joue également un rôle protecteur. 

 

Gemmothérapie / Phytothérapie

Je conseille de combiner les 2 plantes suivantes :

Ginkgo Biloba : 

Ce serait le seul arbre à avoir survenu aux bombardements atomiques au Japon pendant la seconde guerre mondiale, tellement il est un puissant anti-oxydant (grâce à sa composition en flavonoïdes) !  

En outre, il possède des propriétés circulatoires : il fluidifie le sang et dilate les vaisseaux, surtout les micro-vaisseaux, ce qui améliore la circulation au niveau du coeur (prévention de maladies cardiovasculaires, post-infarctus par exemple) et du cerveau (déficit intellectuel des personnes âgées, démence sénile, déficiences post-AVC, troubles de la mémoire, maladie d'Alzheimer, vertiges, acouphènes, baisse de l'acuité auditive, baisse de la vue, migraine circulatoire).

Posologie : je conseille le GinkgoGem car il combine 3 formes de Ginkgo (macérat-mère de bourgeons frais, extrait fluide de feuilles sèches et TM de feuilles fraîches) : 15 gouttes par jour.

 

Bacopa : cette plante agit un peu comme le Ginkgo mais c'est une plante adaptogène : en plus de l'action sur la circulation cérébrale (voir Ginkgo), elle aura donc aussi une action bénéfique sur les troubles émotionnels liés à la maladie : insomnie, anxiété, stress, dépression, etc...  Enfin, elle a également un effet de détoxification des métaux lourds (cause de la maladie : voir plus haut).

Posologie : une gélule de 500 mg le matin et une à midi, avec repas.

 

Aromathérapie

En aromathérapie aussi, de nombreuses recherches ont montré un effet bénéfique des huiles essentielles, surtout en diffusion, pour aider les patients au niveau de la mémoire et au niveau émotionnel.  La voie olfactive est particulièrement recommandée car l'odorat est géré par le cerveau limbique, siège des émotions, siège de la mémoire (c'est dans cette partie du cerveau que l'on trouve l'hippocampe, la partie endommagée chez les malades d'Alzheimer).

 

Mes préférées sont les suivantes :

- Lavande vraie : elle a un effet apaisant (les esters qu'elle contient sont calmants du système nerveux central), ce qui peut aider à surmonter les difficultés émotionnelles, mais on a aussi la présence de linalol, qui a un effet sédatif, anticholinestérasique (important pour cette maladie), et antioxydante

- Menthe poivrée : c'est l'HE la plus connue et la plus étudiée pour ses effets stimulants sur la concentration, l'attention, la réflexion, la mémoire...  Les cétones qu'elle contient sont de puissants stimulants cérébraux.  Si la diffusion modérée est conseillée, on veillera à ne pas l'utiliser par voie interne (orale, ....) pour les personnes ayant des maladies neurologiques.  

- Romarin à cinéole : certaines études récentes ont montré que le cinéole semble jouer un rôle important pour maintenir les fonctions cognitives comme la concentration, la mémoire et l’attention.  Cet effet était déjà utilisé à l'Antiquité par les étudiants grecs (qui mettaient des brins de romarin dans leurs cheveux lors des examens), ainsi que par Hippocrate.  Shakespeare le mentionnait aussi dans Hamlet pour stimuler la mémoire !

- Citron : elle stimule l'éveil et la concentration, et le limonène a une action anxiolytique et sédative.

- Sauge officinale : certaines études ont aussi montré ses bienfaits sur la maladie d'Alzheimer (effets sur la mémoire), tant en capsules de feuilles séchées qu'en H.E.

 

Comment les utiliser ?

Une étude japonaise récente (université de Tottori) a démontré qu'une diffusion quotidienne permettait de stimuler et détendre les malades, avec un impact positif réel sur les performances cognitives.  Ils diffusaient un mélange stimulant le matin (pendant une à deux heures) et un mélange plus apaisant le soir (pendant 1 heure 30).

On pourrait par exemple diffuser un mélange contenant la menthe poivrée, le romarin à cinéole, le citron et la sauge officinale le matin, et un mélange contenant la lavande vraie le soir (je l'associerais à la camomille noble, à la bergamote et au citron).  N'hésitez pas à me contacter si vous désirez que je vous prépare ces mélanges.

 

Fleurs de Bach 

Elles peuvent aider à gérer les troubles émotionnels liés à la maladie.  Il est toujours plus intéressant de faire un mélange personnalisé avec 6 ou 7 fleurs différentes, selon le caractère et les symptômes de la personne.  On peut citer quelques remèdes qui s'y retrouveront sans doute souvent : Clématis pour la concentration, Mimulus pour les peurs, Aspen pour l'anxiété, White chestnut pour le sommeil, Holly pour l'agressivité, Mustard pour la déprime, mais aussi des fleurs comme Beech, Gorse, Sweet Chestnut, Walnut, Honeysuckle, etc.

 

Autres

activité physique : une étude a montré qu'une activité physique modérée permettait d’améliorer les performances cognitives de personnes souffrant de troubles de la mémoire, et une autre que les adultes pratiquant une activité physique de façon régulière semblent moins fréquemment atteints par la maladie d’Alzheimer

activité mentale : plusieurs études prospectives récentes ont montré que les personnes s’adonnant régulièrement à des activités mentales stimulantes (lecture, apprentissage, jeux de mémoire, etc.), quel que soit leur âge, sont moins susceptibles de souffrir de la maladie.

soutien social : considéré comme une composante du traitement, le soutien social apporté aux malades est crucial

- diverses techniques ont montré des bienfaits sur la qualité de vie des patients : musicothérapie, art-thérapie, yoga, méditation...

 

 

Sébastien

Produits liés
Nos marques