L’e-shop éthique,
écologique et durable

Mon panier

Aucun produit

Expédition
Total

Commander

Livraison offerte
Nos rayons

Bienvenue, Identifiez-vous

Nouveau client ? Créer un compte !

4.76 / 5
Moustiques vs. huiles essentielles: 0 - 2 !

Le 17.07.2015 / Santé et bien-être

L'huile essentielle de citronnelle (de Java) est bien entendu la plus connue... et c'est vrai que vous serez sans doute étonné de constater l'efficacité remarquable de cette HE utilisée pure, par rapport aux molécules de synthèse ou aux produits où elle se retrouve fortement diluée.

Ce n'est pourtant pas celle que je préfère.  Ce sont les aldéhydes terpéniques (en particulier une molécule qui s'appelle le citronnellal) qui possèdent la propriété "repellente" (qui repousse les insectes).  On retrouve ces molécules dans plusieurs HE, et celle que j'utilise le plus volontiers est l'eucalyptus citronné.  Je trouve son odeur moins puissante, moins écoeurante que celle de la citronnelle, alors qu'elle contient pourtant une plus grande proportion de ce citronnellal (de 40 à 70% contre seulement 30 % dans la citronnelle).  Une autre HE à aldéhydes, le lemongrass de l'Inde, est citée par plusieurs aromathérapeute (dont D. Baudoux) pour ses propriétés repellentes.

J'aime aussi beaucoup utiliser le géranium d'Egypte, dont je trouve l'odeur beaucoup plus douce, et qui est aussi mieux supportée par les enfants (alors que les HE à aldéhydes citées plus haut peuvent irriter la peau si on ne les dilue pas, le géranium est parfaitement toléré par la peau, même à l'état pur, et c'est même un grand classique de la dermatologie aromatique).

En voie cutanée, je me contente donc d'une de ces HE, voire d'un mélange de celles-ci.

On peut les diluer dans de l'HV, ou si on veut en appliquer sur une grande surface sans avoir la peau toute grasse par après, l'idéal est de préparer un gel d'Aloé vera BIO avec un mélange de ces HE.  On fera attention à ne pas dépasser 5% d'HE pour qu'elles se diluent bien dans l'Aloé vera.

Dans les chambres (adultes et enfants), mon petit truc est de verser en début de soirée quelques gouttes d'une de ces HE (pures, donc sans les diluer) sur les draps et oreillers !

Quand on fera un mélange (synergie) d'HE à diffuser, on pourra y rajouter quelques HE qui n'ont pas de propriétés repellentes proprement dit, mais qui ont une puissance olfactive très forte qui ne plaira pas aux insectes !  Ce sont d'ailleurs des HE particulièrement toxiques dans le sens où elles exterminent les virus (menthe poivrée), les bactéries et les parasites (cannelle de Ceylan et giroflier).

On peut donc conseiller le mélange suivant (flacon de 30 ml à 100% d'HE), à diffuser pendant au moins une heure en début de soirée, car c'est souvent à ce moment là que les moustiques arrivent...:

HE Citronnelle de Java   5 ml

HE Cannelle de Ceylan  5 ml

HE Eucalyptus Citronné 5 ml

HE Géranium d'Egypte   5 ml

HE Giroflier                       5 ml

HE Menthe poivrée         5 ml

 

Que faire en cas de piqûre ?

Il est important d'agir sur plusieurs plans:

- effet anti-inflammatoire: on utilisera une HE à esters (par exemple: lavande vraie, camomille noble, immortelle) combinée à une HE à aldéhydes (par exemple: eucalyptus citronné, qui aura donc une double utilité puisqu'elle repousse aussi les moustiques). 

- effet anti-prurigineux (lutte contre les démangeaisons): c'est la camomille noble et la tanaisie annuelle qui fonctionnent le mieux en cas de démangeaisons.

- effet anti-venin: la lavande aspic est connue pour neutraliser le venin (elle tient d'ailleurs son nom de la vipère aspic car on l'utilisait contre les morsures de ce serpent).

N'hésitez pas à me demander des conseils personnalisés ou des préparations de mélanges (aroma@sebio.be).

Je vous conseille aussi de jeter un coup d'oeil aux produits naturels proposés sur le site de sebio dans la rubrique "Piqûres d'insectes"

Sébastien

Produits liés
Nos marques