Produits naturels, bio et écologiques
pour toute la famille

Mon panier

Aucun produit

Expédition
Total

Commander

Livraison offerte
Nos rayons

Bienvenue, Identifiez-vous

Nouveau client ? Créer un compte !

4.77 / 5
Devenir Maman. Rester Femme.

Le 26.07.2015 / Beauté et hygiène / Maman et future maman / Santé et bien-être

Ah, qu’est-ce qu’on les aime, nos bébés ! Depuis qu’on est enceinte, et encore plus depuis sa naissance, on ne pense et ne respire que pour les doux yeux de notre rejeton. Quoi de plus naturel ? Entre la fatigue des premiers mois et les sentiments fusionnels que l’on ressent pour ce petit être dépendant, notre féminité en prend souvent un coup. Bien sûr, il y a des petits bébés qui réclament plus d’énergie de leur maman que d’autres, parfois à cause de petits bobos (reflux, coliques) ou simplement par caractère. Mais dans tous les cas, accueillir un premier enfant dans sa vie, ça chamboule tout. Tout à coup, le temps nous file entre les doigts, toute absorbée qu’on est à adopter notre nouveau rôle, entre les câlins, les soins, les nuits blanches, les inquiétudes et souvent aussi l’allaitement.

Et puis, un jour, complètement par hasard, on jette un coup d’œil furtif à ses propres orteils et on prend peur ! Mais où sont donc passés nos jolis pieds tout doux aux ongles peints ? Et là, le couperet tombe. Ca y est, on s’en rend compte : on se laisse aller. La dernière fois qu’on a fait un gommage ou mis un peu de maquillage remonte à la nuit des temps. Pourtant, on le sait : ça fait du bien de s’occuper de soi et ça ferait certainement plaisir à notre homme. Mais nul besoin de culpabiliser : cette phase post-natale où l’on s’oublie totalement pour se dévouer corps et âme à notre petit bébé est normale, saine et humaine. Notre enfant a également besoin de cette fusion, surtout les premiers mois, pour se construire des repères émotionnels stables. Mais ces premières semaines intenses et un peu floues où prendre une douche quotidienne peut parfois relever de l’exploit doivent tout doucement céder la place à un peu plus de sérénité. Pour le bien de maman, mais aussi pour l’équilibre de bébé. Une maman qui se sent bien dans sa peau transmettra forcément à son rejeton bien plus d’ondes positives qu’une mère qui finit par se sentir frustrée de ne plus se reconnaître dans la glace.

Mettons cependant tout de suite les choses au clair : je ne suis pas moi-même du genre très sophistiqué et je ne veux pas dire que le bien-être de la femme se réduit à son image, loin de là. Je parle de prendre du temps pour soi, de faire ce qui fait du bien à chacune selon son style et ses préférences. Ensuite – et c’est important – il ne faut pas non plus se forcer. Si pour l’instant notre priorité absolue, c’est mini et si l’idée de nous éloigner de lui pour quelques heures nous est décidément trop pénible, pas de souci. Chaque chose en son temps. Mais il faut de temps en temps se rappeler qu’être mère ne signifie pas que l’on ne peut plus être la femme que l’on était avant cette grande aventure de la parentalité, et ne pas la laisser tomber aux oubliettes définitivement. Ce serait quand même dommage, non ?

Maman s'occupe d'elle

Voici quelques trucs qui m’ont aidé à retrouver du plaisir à m’occuper de mon corps et de mon apparence (même s’il y a encore du travail à faire ;) ) :

  • Inclure bébé : bon, c’est sûr, ça ne va pas nous faire des vacances de notre job de maman, mais personnellement je trouve cette manière de faire très agréable et plutôt rigolote. J’installe bébé dans son relax, et je le mets près de moi dans la salle de bain. Il est généralement plus patient qu’à l’habitude, précisément parce que maman fait des trucs inhabituels qui captent son attention. Je papote avec lui, je lui donne des choses à manipuler (comme des couvercles propres de produits). Parfois, je mets de la musique et je chante (mal, mais bon). Bébé est alors aux anges. Il m’observe intensément dans une séance d’épilation ou de soin visage, il babille ou il joue avec les objets que je lui tends, heureux de pouvoir rester près de maman. L’avantage ? Je ne dois pas interrompre mon rituel beauté parce que bébé me réclame à grands cris dans une autre pièce et je ne suis pas obligée de compter sur papa pour prendre le relais.
  • Faire de la thérapie shopping : bon, bébé a 6 mois, il est peut-être temps d’arrêter de trainer dans des vieilles fringues informes voire dans nos leggings de grossesse (oui, je l’ai fait aussi, c’est si confortable !). Ici, c’est mon homme qui m’a sauvée. Nous avons pris un jour de congé ensemble pendant que bébé était à la garderie, histoire de prendre un peu de temps pour notre couple. Et il m’a fait la surprise de m’emmener faire du shopping, en m’octroyant un budget tout à fait honorable pour remettre un peu de piment dans ma garde-robe. Et ça fait un bien fou ! Eh bien oui, on ne peut décidément pas porter cette jolie nouvelle petite robe d’été avec du poil aux pattes ;).
  • Passer une soirée avec ses amis : pas besoin d’attendre que l’on soit prête à laisser bébé sous la surveillance d’une baby-sitter extérieure au noyau familial. Papa peut très bien s’occuper de votre petit loulou sans vous. Ça leur fera d’ailleurs très certainement du bien de passer du temps rien que tous les deux, même si les choses ne seront peut-être pas faites « à votre façon ». Il faut apprendre à lâcher du lest. Et pendant ce temps-là, quelle bonheur de retrouver la légèreté des conversations entre ami(e)s, un petit verre à la main et le sourire aux lèvres. Tiens, on avait oublié : on peut aussi parler d’autre chose que bébé et s’intéresser aux autres peut se révéler être un vrai bol d’air. Et puis en plus, qui sait, on aura certainement envie de se faire coquette à l’occasion de notre petite sortie.
  • Se faire pomponner : s’occuper de soi ne veut pas dire qu’il faut nécessairement bloquer tout un weekend pour un make-over complet. On peut faire les choses petit à petit et distiller nos efforts en prenant chaque semaine (ou deux fois par mois) un rendez-vous « beauté » : une manucure/pédicure, une visite chez le coiffeur, un facial chez l’esthéticienne, etc. Une fois le rendez-vous pris, on ne manquera pas d’y aller et on reviendra vers notre petite famille avec le moral à la hausse. Et puis de nouveau, on peut aussi emmener bébé avec nous. Cela peut faire peur à première vue, mais les bébés ont vraiment tendance à se comporter comme de vrais petits anges lorsqu’on leur donne la chance de découvrir quelque chose de nouveau. Chez le coiffeur, mini a été a-do-ra-ble. Il est resté une bonne partie du temps dans sa poussette à observer avec émerveillement tout ce qu’il se passait autour de lui. Quand il a commencé à s’impatienter, je l’ai pris sur les genoux et les petites demoiselles du salon de coiffure lui ont toutes fait les yeux doux, ce qui – naturellement – n’était pas pour lui déplaire. Une expérience beaucoup moins stressante que l’idée que je m’en faisais.

Donc oui, il est possible (et recommandé !) de rester « femme », lorsque l’on devient maman. Bien sûr, notre féminité a à présent une autre dimension et notre vie a changé, c’est indiscutable. Mais petit à petit, on trouve nos marques et de nouvelles habitudes se mettent en place. On veut toutes être la meilleure mère possible pour nos enfants, bien sûr. Et être bien dans ses baskets, cultiver notre estime personnelle, prendre le temps de se ressourcer, contribuent à atteindre cet objectif finalement pas si irréalisable. Le bonus, c’est que nous sentir à nouveau « jolie » dans notre corps de femme, ça permet aussi de raviver le jeu de séduction dans notre couple.

Maman et bébé

Autant de raisons valides de s’octroyer quelques minutes, voir quelques heures, par-ci par-là. Alors je vous fais part de quelques produits bien-être et beauté qui sont mes premiers coups de cœur depuis la naissance de bébé. C’est doux, ça sent bon, ça fait du bien… Prenez un peu de temps pour vous et si vous testez, dites-moi ce que vous en pensez.

Amicalement,

Ludivine

Produits liés
Nos marques