Produits naturels, bio et écologiques
pour toute la famille

Mon panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte
Nos rayons

Bienvenue, Identifiez-vous

Nouveau client ? Créer un compte !

4.78 / 5
Le Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité (TDA/H)

Le 12.05.2017 / Santé et bien-être

Les enfant qui souffrent du TDA / TDAH présentent soit un déficit de l'attention (TDA), soit une hyperactivité, mais souvent les deux (TDAH).

Le diagnostic se fait souvent à l'âge scolaire puisque la scolarisation demande un effort d'apprentissage mais aussi le respect de certaines normes sociales (rester assis, se taire, etc)

Cette problématique est relativement fréquente puisqu'on estime actuellement qu'elle touche environ 5% de nos enfants.

Symptômes et diagnostic:

Le TDA(H) est défini comme un ensemble de symptômes qui peuvent se classer en 3 axes:

- Inattention: l'enfant présente de gros problèmes de concentration et se laisse distraire très facilement d'autant plus que la tâche proposée lui semble fastidieuse.  On pense donc en premier à toutes les obligations scolaires

- Hyperactivité: l'enfant présente un besoin continuel de bouger, il ne sait pas rester en place.  L'enfant est en général incapable de suivre une heure de cours en restant assis à sa place.

- Impulsivité: gestes très brusques, écriture mauvaise, travaux scolaires bâclés et manquant de soin.  L'enfant obéit très difficilement, interrompt souvent et brusquement les conversations entre adultes.

Attention à ne pas établir un diagnostic de TDA/H à la légère car beaucoup d'enfants en très bonne santé sont très actifs avec une certaine forme d'inattention liée à leur jeune âge !  Si cela vous intéresse, j'ai une liste plus précise de symptômes qui peut vous aider pour le diagnostic.

Traitement allopathique

C'est en 1987 que le congrès de l'APA (association pédiatrique américaine) a défini cette maladie et bien entendu les traitement qui l'accompagnent...

Depuis 1987, plus de 16 millions d'enfants dans le monde ont été diagnostiqués TDAH et on leur administre un médicament connu sous le nom de Ritaline ou Rilatine.

Il s'agit d'un psychostimulant de type amphétamine dont les effets sont semblables à ceux de la cocaïne.  L'utilisation à long terme est dangereuse et présent de nombreux effets secondaires:

- inquiétude, irritabilité, dépression, insomnie, paranoïa, psychose, anorexie

- maux de tête, vertiges, altération de la vision

- retards de croissance

- dyspepsie, hépatite toxique

- crises cardiaques, infarctus du myocarde, arythmies cardiaques...

Entre 1990 et 2000, 186 enfant sont décédés suite à l'absorption de ce médicament.  Ce chiffre ne représenterait qu'une faible proportion de l'ensemble des cas réels et non divulgués...

 

Traitements naturels

Voici l'ensemble de mon protocole.  J'ai souvent reçu des enfants atteints de TDA/H, et une partie du traitement nécessite une consultation, mais cela vous donnera déjà une série de pistes:


1) Causes alimentaires

Des chercheurs américains ont montré le lien important entre l'alimentation et les symptômes de TDA/H, en particulier la consommation d'une série de colorants alimentaires (E110, E104, E122, E129 et E211), que l'on retrouve surtout dans les sucreries (bonbons) et boissons industrielles (jus de fruits et sodas).  D'autres sucres, consommés en grande quantité, sont également mis en cause (sucres raffinés contenu dans les produits industriels et dans les pains blancs, pâtes blanches...).  L'intoxication aux métaux lourds (vaccination par exemple) est aussi très lié à toute une série de pathologies neurologiques (pas seulement le TDA/H mais aussi l'autisme, Alzheimer, Parkison, etc), car les métaux lourds attaquent surtout le cerveau.

En consultation, je donne une liste plus précise d'aliments à déconseiller et à conseiller.


2) Causes émotionnelles

Un des aspects du traitement, même s'il n'est pas suffisant à lui-seul, est de rééquilibrer des émotions qui pourraient intervenir dans les symptômes du TDA/H.

Un mélange personnalisé de fleurs de Bach (qui peut contenir jusqu'à 7 fleurs différentes), permet par exemple de corriger:

- l'agitation, l'impatience, la nervosité, l'irritabilité, les sautes d'humeur, les crises de colère (Impatiens, Beech, Scleranthus, Cherry Plum)

- la difficulté de concentration, les enfants qui sont rêveurs, dans leur monde, ailleurs (Clematis)

- le manque de confiance en soi, le manque de persévérance (Larch, Gentian)

- les peurs et les angoisses (Mimulus, Rock Rose, Aspen)

- les pensées obsédantes, répétitives, les TOCs (White Chestnut, Crab Apple)

Je prépare donc systématiquement un mélange personnalisé pendant la consultation pour ces enfants.


3) Causes énergétiques

Je propose aussi des séances de MiltaLed (cette machine propose des programmes spécifiques pour le TDA/H)


4) En aromathérapie

- pour l'inattention (à partir de 12 ans): 1 goutte d'HE de menthe poivrée lors des baisses d'attention ou de concentration, directement sous la langue ou sur un sucre à laisser sous la langue pendant au moins 30 secondes (maximum 4 fois par jour).  Cette HE aide aussi à la mémorisation.

- pour l'agitation, l'hyperactivité (dès le plus jeune âge): 1 goutte d'HE de camomille noble (romaine) sur la face interne des poignets, joindre les 2 mains devant le nez et respirer plusieurs fois profondément.  On peut aussi, comme alternative, mettre une goutte sur le plexus solaire.


5) En gemmothérapie

Le Ginkgo Biloba (qui existe aussi sous d'autres formes en phytothérapie) est LE remède par excellence pour toute pathologie impliquant une mauvaise circulation des micro-vaisseaux.  Cette plante fluidifie le sang et augmente la dilatation de ces petits vaisseaux, permettant une meilleure irrigation du cerveau (mais aussi du coeur et des organes périphériques).  Il est conseillé pour les troubles intellectuels des personnes âgées, mais aussi pour les troubles de l'attention chez l'enfant (avec ou sans hyperactivité).

Je conseille surtout le complexe GINKGOGEM (10 à 30 gouttes par jour selon l'âge), en cures de 3 mois.


6) En phytothérapie

Le Bacopa agit sur les facultés cognitives du cerveau (accélère l'apprentissage, l'acquisition, la mémorisation et le raisonnement).  On le conseille aussi contre les troubles de mémoire ou d'attention (à la fois pour les personnes âgées que pour les enfants).

Posologie: environ 150 mg par jour (en comprimés), si 1 ou 2 prises, en cures de 2 à 3 mois


7) En complément alimentaire

- La L-tyrosine aurait, selon certaines études, démontré son efficacité sur le TDA/H

C'est un acide aminé précurseur de dopamine (neurotransmetteur jouant dans l'énergie physique (fatigue...) et intellectuelle (mémoire, concentration...)), de catécholamines (adrénaline et noradrénaline), les hormones responsables de l'éveil.

- Les oméga-3 (surtout issus de poissons !) sont également indispensables en complément, pour leur effet bénéfique au système nerveux et au cerveau.  Depuis des siècles, certaines populations donnent de l'huile de foie de morue aux enfants pour l'apport en oméga-3.  Chez nous, on conseille toujours aux femmes enceintes un apport important d'oméga-3, justement pour le développement cérébral du foetus (et pour éviter le baby-blues de la maman !).  Un apport de 500 mg/jour est conseillé.


8) En complexes

Le PhytActiv, des laboratoires PHS, est un complexe particulièrement ciblé pour les enfants atteints de TDA/H (pour l'hyperactivité, on peut le combiner avec le PhytoStress qui va plutôt agir comme calmant de l'hyperactivité).

Ce produit contient toute une série d'extraits secs de plantes (menthe poivrée, basilic, romarin, muscadier, nard) agissant sur la mémoire et la concentration.  Vous pouvez voir l'explication de chacun des ingrédients via le lien suivant 

 

N'hésitez pas à me contacter pour toute question ou demande de conseil: par mail: seb@alternatures.be

Pour prendre rendez-vous directement en lignewww.delronge.progenda.be 

Vous pouvez aussi m'envoyer un mail (même vide) pour être automatiquement inscrit(e) à ma newsletter !

 

Sébastien


Produits liés
Nos marques