Produits naturels, bio et écologiques
pour toute la famille

Mon panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte
Nos rayons

Bienvenue, Identifiez-vous

Nouveau client ? Créer un compte !

4.79 / 5
Traitements naturels contre l'herpès

Le 30.03.2017 / Santé et bien-être

 

Le virus de l'herpès (Herpes Simplex Virus ou HSV) appartient à la même famille (Herpesviridae) que des virus tels que la varicelle, le zona, le cytomégalovirus et le virus d'Epstein-Barr. C'est un virus très contagieux, qui ne s'attrape que par contact inter-humain.

 

C'est une maladie bénigne chez les personnes en bonne santé, mais qui peut se révéler très sérieuse chez les personnes atteintes de déficience immunitaire, chez les nourrissons, ou chez les femmes enceintes.

 

La maladie ne peut jamais être guérie, car après la 1ère infection, le virus persistera toute la vie. En effet, il restera sous forme dormante dans un ganglion, et de temps en temps il se manifestera sous forme de poussée d'herpès, qui sera majoritairement localisée à deux endroits :

 

  • les muqueuses des lèvres : c'est l'herpès labial (plus connu sous le nom de bouton de fièvre) (en général c'est le virus HSV-1)

  • les muqueuses génitales (ou anales) : c'est l'herpès génital, beaucoup plus rare que le précédent (virus HSV-2 en général)

 

La fréquence des poussées d'herpès est surtout déterminée par le stress et par les faiblesses immunitaires.

 

En médecine naturelle, on pourra :

  • soulager la douleur, aider à la cicatrisation

  • empêcher l'inflammation

  • lutter contre le virus pour que la poussée soit moins importante

  • empêcher les récidives en boostant l'immunité

 

HERPES LABIAL

 

Si on agit suffisamment tôt (dès que l'on sent qu'un bouton de fièvre arrive), on obtiendra de très bons résultats avec l'HE de Ravintsara, grâce à son action fortement antivirale. On l'appliquera pure sur la lèvre, 2-3 gouttes, si possible toutes les heures.

 

Si le bouton est déjà présent (visible), on appliquera plutôt le mélange suivant :

 

HE Ravintsara 2 ml (antiviral)

HE Niaouli 1 ml (antiviral)

HE Menthe poivrée 2 ml (antiviral et antalgique)

HE Lemongrass 2 ml (anti-inflammatoire)

HV Calendula QSP 10 ml (anti-inflammatoire)

 

La posologie est, comme ci-dessus, de 3 gouttes toutes les heures si possible, jusqu'à guérison complète.

 

En cas d'herpès chronique, autrement dit si la fréquence des poussées est importante, on peut booster l'immunité avec un certain nombre de remèdes (j'écrirai un jour un article sur ce sujet là), comme par exemple: Echinacea (teinture mère), capsules aux HE « Immunessence » (Pranarom), complexe de gemmothérapie Immunogem (Herbalgem), Moducare, etc.

 

En gemmotherapie, j'aime bien la synergie entre le bourgeon d'Orme (qui est un très bon draineur de la peau), et celui de Rosier, qui est le remède conseillé pour les infections et inflammations des muqueuses localisées récidivantes (Tuberculinisme).

 

En énergétique, nous disposons aussi d'une série de protocoles pour stimuler l'immunité, que ce soit en réflexologie, en médecine chinoise, ou encore par le biais de séances de MiltaLed.

 

HERPES GENITAL

 

Ici, on fera préparer en pharmacie des « ovulettes » en utilisant la formule suivante :

 

HE Ravintsara 80 mg

HE Niaouli 80 mg

HE Eucalyptus citronné 20 mg

Excipient QSP 1 ovulette

 

1 matin et soir pendant 7 jours puis 1 le soir pendant 14 jours.

 

Comme pour l'herpès labial chronique, on aura tout intérêt à booster l'immunité si les poussées sont trop fréquentes (voir ci-dessus).

 

 

DIVERS – Précautions de base

 

Des précautions d’hygiène sont indispensables pour limiter le risque de contamination, et doivent être respectées tant par les malades que par l'entourage, même en l'absence de crise visible. Ces précautions aident également à limiter le risque d'auto-inoculation, qui peut amener le virus dans des zones très sensibles (herpès génital ou oculaire, aux conséquences graves).

 

Ces mesures peuvent sembler lourdes au quotidien : elles restent pourtant le seul moyen d'éviter la maladie, qui peut dans certains cas avoir des conséquences dramatiques (aucun vaccin ou médicament n'éradiquant le virus). En effet, le simple bouton de fièvre peut évoluer vers des formes plus graves, par simple progression du virus, ou auto-contamination d'autres zones du corps. Beaucoup de gens ignorent ces précautions ou ne veulent pas les mettre en pratique, ce qui explique que le virus soit si répandu.

 

Certaines personnes sont plus à risque que d'autres : immunodéprimé, nouveau-né, femme enceinte, dermatite atopique. Toute personne atteinte, même si la maladie se limite pour le moment à de simples boutons de fièvre, est contaminée et doit prendre les précautions suivantes pour protéger son entourage :

 

  • se laver soigneusement et régulièrement les mains, surtout après tout contact avec la lésion (même sans gratter)

  • le faire avec encore plus d'attention si on va toucher de la nourriture ou de la vaisselle, une autre personne ou ses affaires personnelles (particulièrement des affaires d'hygiène) bien que le virus ne conserve son pouvoir infectant que 2 heures sur un support sec19 ;

  • éviter d'utiliser les objets ayant été en contact direct avec la salive ou la bouche d'une personne infectée

  • éviter les rapports sexuels oro-génitaux pour ne pas transmettre un herpès labial au niveau génital
  • séparer le linge de toilette
  • ne pas se toucher les yeux (un geste machinal rapide suffit pour la transmission), et bien sûr, ne pas humecter ses lentilles de contact avec sa salive (risque très direct de contamination)
  • ne pas gratter les lésions, et plus généralement, ne jamais toucher la zone infectée
  • si le geste est machinal, prendre l'habitude de ne plus toucher les lésions, et se nettoyer les mains (ongles compris) chaque fois qu'on le fait
  • maintenir les parties atteintes aussi propres et sèches que possible, et ne pas les serrer sous des vêtements trop près du corps
  • éviter tout contact avec un nouveau-né (son système immunitaire est encore fragile)
  • en cas de bouton de fièvre (même débutant ou presque terminé), éviter d'embrasser, y compris sur les joues, et ce jusqu'à ce que les lésions soient complètement sèches.

 

 

N'hésitez pas à me contacter pour toute question ou demande de conseil: par mail: seb@alternatures.be

Pour prendre rendez-vous directement en lignewww.delronge.progenda.be 

Vous pouvez aussi m'envoyer un mail (même vide) pour être automatiquement inscrit(e) à ma newsletter !

 

Sébastien

Produits liés
Nos marques