Bébés Enfants

Couches lavables : le choix des matières

Publié le 29 April 2021

Crédit photo article : Hamac

Couche lavableChanvre, bambou, coton, tencel/lyocell ou matières synthétiques : Esmeralda, ambassadrice bébés pour Sebio, vous présente les différentes matières utilisées dans la composition des couches lavables ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients. Il s’agit ici de son expérience personnelle en tant que maman de deux enfants en couches lavables et en tant que gestionnaire de la Couchothèque/Nappy Library.

Couches lavables

Couches lavables en chanvre

Le chanvre est ma matière préférée car c'est la plus écologique, la plus absorbante et celle qui sèche le plus vite (du moins parmi les matières naturelles). Le chanvre est donc idéal pour des couches lavables de nuit, car la couche peut être plus fine que d’autres grâce au fantastique pouvoir d’absorption du chanvre.

Certains n’aiment pas la texture des couches lavables en chanvre car elles peuvent être rêches au toucher (effet cartonné). L’application de vinaigre dans l’eau de rinçage est une solution souvent citée, mais que je déconseille. En effet, le vinaigre assouplit non seulement la fibre de la couche, mais aussi ses élastiques… à éviter donc, si vous ne voulez pas que les couches lavables baillent autour des cuisses et causent des fuites !

D’autres proposent de glisser vos couches en chanvre quelques minutes au séchoir électrique. Cela permet de les adoucir sans trop les abîmer (il y a quand même un risque de rétrécissement progressif, comme pour les vêtements).

Pour moi, le plus simple est de frotter une couche en chanvre contre une autre ou de gentiment la tordre entre vos mains, de la même manière que l’on assouplit une écharpe de portage rêche. 

Sachez aussi que les couches lavables en chanvre sont toujours composées en partie de coton, précisément afin de réduire cette problématique.

Parmi les couches lavables que je recommande et que je mets à disposition des utilisateurs-rices de la Couchothèque/Nappy Library : inserts et couches de la marque Lulu Nature.

Couche lavable chanvre

Mini couche évolutive - Chanvre et coton BIO - Lulu Nature

Couches lavables en bambou

Vous lirez souvent que le bambou est la fibre la plus absorbante et la plus écologique. Ce serait peut-être vrai si la couche lavable était composée à 100% de bambou. En réalité, le bambou est une fibre très difficile à travailler mécaniquement. Pour y remédier, les fabricants mélangent la fibre de bambou à une autre fibre, parfois du coton, souvent une fibre synthétique, comme le polyester. Ce dernier sert d’abord de trame sur laquelle est tissée le bambou. C’est pourquoi certaines vieilles couches lavables peuvent apparaître « pelées », lorsque la fibre naturelle s’est graduellement décomposée et que la trame de polyester devient alors visible à l’œil nu. Cette détérioration est le produit de nombreux lavages (inserts ayant servi plusieurs enfants) et est accélérée par l’utilisation du séchoir électrique !

Pourquoi utiliser le séchoir électrique me direz-vous ? Parce que le bambou absorbe très bien, mais il tarde à sécher ! C’est logique : plus une fibre est absorbante, plus elle prendra du temps à évacuer son humidité... Le chanvre a l’avantage d’être une fibre plus fine que le bambou, c’est pour cela que le chanvre sèche plus vite. Du coup, les fabricants mélangent plus souvent le bambou à des fibres synthétiques qu’à du coton, car la microfibre/polyester sèche plus vite.

Pour finir, les couches lavables en bambou présentent deux risques dont un non-négligeable :

  • Elles ne sont pas conseillées à des bébés qui auraient des réactions cutanées aux matériaux synthétiques, vu leur composition.
  • Attention : méfiez-vous des couches lavables aux prix trop démocratiques. En effet, ces prix signifient généralement des raccourcis dangereux dans le processus de production avec impacts sociaux (conditions de travail), écologiques et surtout en termes de santé publique. Comme expliqué plus haut, le bambou est une fibre très dure à travailler (c’est du bois !) mécaniquement et donc certaines compagnies utilisent des procédés chimiques, dont les composants organiques volatils sont dangereux tant pour les personnes qui fabriquent ces couches lavables que pour les bébés qui les portent.

Néanmoins, le bambou étant privilégié par les fabricants lors de la composition de couches lavables de nuit, j’ai personnellement utilisé de nombreuses couches en bambou qui m’ont donné parfaite satisfaction !

Par sécurité, je me suis limitée aux couches lavables de marques européennes ou canadiennes, dont les normes de sécurité sont aussi élevées en matière de contrôle textile. Même lorsque les couches lavables sont produites en Chine, afin d’être commercialisées en Europe (dans des magasins physiques), elles doivent répondre aux exigences locales, y compris le label Oekotex pour certaines. 

Parmi les couches lavables que je recommande et mets à disposition des utilisateurs-rices de la Couchothèque/Nappy Library :

Couche lavable bambouCouche en bambou Sandy's - Mother Ease

Couches lavables en coton

Les couches lavables en coton sont présentées comme moins absorbantes que celles en chanvre et en bambou. Comme exposé plus haut, je partage ce point de vue concernant le chanvre, moins concernant le bambou.

Dans le monde des écharpes de portage, la matière n’est pas le seul élément déterminant, le type de tissage déterminera aussi les qualités de l’écharpe. Il en va de même pour les couches lavables. Celles de la marque Popolini ou l’insert de Mother Ease en coton/polyester que j’utilise comme booster la nuit me satisfont autant que des inserts/couches lavables en bambou !

Le coton sèche lentement (surtout au niveau des élastiques), c’est pourquoi il est parfois combiné à du polyester, comme le bambou. Néanmoins, le coton est généralement utilisé seul et lorsque bio, les couches lavables en coton sont un bon choix pour les bébés à la peau fragile.

Un autre avantage du coton (partagé avec le chanvre) est qu’il résiste aux hautes températures et donc le coton a un long cycle de vie. Comme expliqué plus haut, le bambou et la matière synthétique s’usent plus rapidement si elles sont lavées à 60°C et passées au séchoir électrique. Donc pour ceux qui sont préoccupés par l’hygiène (diarrhées) et veulent laver leurs couches à 90°C (sachez qu’une bonne routine de lavage à 60°C suffit), les couches lavables en coton sont à privilégier.

Enfin, lorsque remplie de pipi, la couche en chanvre ou en bambou a une odeur particulière qui peut déranger. Personnellement, je suis abonnée à la rhinite chronique (merci les acariens et les pollens !), donc cela ne m’a jamais posé de problème. Pour les appendices olfactifs plus subtils que le mien, les couches lavables en coton pourraient alors être un meilleur choix. 

Parmi les couches lavables que je recommande et mets à disposition des utilisateurs-rices de la Couchothèque/Nappy Library :

Couche lavable coton

Couche lavable multi-taille en coton BIO - Popolini

Couches lavables en matière synthétique

Comme précisé plus haut, des fibres naturelles comme le coton et le bambou sont déjà souvent mélangées à des matériaux synthétiques comme le polyester.  Cependant, il existe aussi des couches lavables 100% en matière synthétique. Il s’agit généralement de la microfibre. La marque française Hamac affirme dans cet article que l’impact écologique de cette matière est inférieur à celui des matières naturelles. Leur analyse ne s’appliquant probablement qu’à leur propre chaîne de production et à la qualité de leur produit, je ne la reprendrais pas comme référence généralisée. 

De mon expérience personnelle (bientôt 5 ans de gestion de la Couchothèque/Nappy Library), je peux dire que les couches lavables en matières synthétiques ont généralement un pouvoir d’absorption et un cycle de vie inférieur. Par contre, je rejoins Hamac quant à leur affirmation que les inserts en microfibre sont ceux qui sèchent le plus rapidement, même plus vite que le chanvre. Néanmoins, la matière synthétique sèche plus vite, parce qu’elle absorbe moins bien !

Toutefois, si les couches lavables en matière synthétique épargnent l’utilisation du séchoir électrique ou permettent de réduire le stock de couches lavables pour une famille dont les finances sont limitées, ce sont des points positifs pour l’environnement et le portefeuille ! D’ailleurs, les inserts synthétiques sont meilleurs marchés que les autres. 

Petit bémol exposé plus haut : les bébés ont la peau fragile et les matières synthétiques peuvent leur causer des irritations cutanées.

Risque réel aussi susmentionné : méfiez-vous des couches lavables de marques chinoises, elles sont souvent en matière synthétique de mauvaise qualité qui ne répond pas aux normes de sécurité textile.

Parmi les couches lavables que je recommande et mets à disposition des utilisateurs-rices de la Couchothèque/Nappy Library :

Couche hybride Hamac

Couche hybride -Ohana - Hamac

Couches lavables en tencel/lyocell

À part les Popolini  j’ai peu d’expérience avec cette fibre et elle est rarement citée dans les comparaisons de capacité d’absorption des matières employées dans les couches lavables

Cependant, j’ai constaté que les Popolini en tencel font précisément partie des couches classiques de jour qui, agrémentées d’inserts supplémentaires/boosters peuvent très bien servir la nuit. À tel point que certains détracteurs se plaignent de leur aspect trempé au matin (mais sans fuite !) car ils imaginent la sensation de moiteur désagréable pour le bébé.

Cette peur se présente plus chez les parents ayant démarré le change avec des couches jetables et étant donc habitués à des petites fesses sèches au réveil. Ils craignent même que cela ne gêne le sommeil de bébé. En vérité, les bébés qui n’ont connu que des couches lavables ne s’en plaignent pas ;-)

Quelles matières choisir pour ses couches lavables ? 

En conclusion, je dirais que comme pour le choix des types de couches lavables, les préférences en termes de matières sont très personnelles et subjectives.

La combinaison gagnante chez nous était un mix de types et de matières, dont :

  • De jour, les couches lavables Bamboozle de Totsbots (bambou) et Popolini (coton-tencel) à la crèche, et les Close Pop-in (bambou) pour le weekend.
  • De nuit, les Bambinex (bambou) et les Lulu Dodo de Lulu Nature (bambou et chanvre).

Et vous, quelle matière privilégiez-vous pour les couches lavables de vos loulous ?

À bientôt, 

Esmeralda

Découvrez qui est Esmeralda 

Découvrez nos ambassadeurs

Retour
Autres publications à ce sujet

Cadeaux et réductions

Rejoignez la Planet Family

Service clients

Suivi et transparence

Paiement sécurisé

Vos détails sont en sécurité

Livraison rapide

A domicile ou en point relais